Ce qui ne se mesure pas ne s’améliore pas. Cette phrase bien connue des managers s’applique aussi à vous, entrepreneur solo ou chef d’entreprise.

De mon côté, je suis adepte des projections chiffrées alors mesurer est tout naturel. Voici pourquoi et comment les chiffres peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de chiffre d’affaires et de rémunération.

Pourquoi mesurer vos actions pour améliorer votre rentabilité ?

Beaucoup des entrepreneurs que j’accompagne vivent l’expérience de l’ascenseur émotionnel, un jour heureux un jour dépités par ce qu’ils vivent.

Poser des chiffres sur les faits aident à quitter le champ du ressenti et à retrouver de l’objectivité sur ses actions.

Ainsi, mesurez vos actions pour :

  • Analyser vos résultats et les comparer aux prévisions ;
  • Anticiper et corriger vos résultats sans attendre de vraies difficultés ;
  • Arbitrer et prendre les bonnes décisions pour faire grandir votre entreprise.

En mesurant, vous gagnez en lisibilité de votre activité et de votre modèle économique. Vous pouvez aussi communiquer de manière claire et impactante : citer des chiffres produit toujours son petit effet.

Comment mesurer vos actions pour améliorer votre rentabilité ?

Avant même de se fixer des objectifs chiffrés, j’invite les entrepreneurs que j’accompagne à observer et quantifier.

Prenons un exemple que je rencontre souvent : un entrepreneur vient me voir parce qu’il est débordé sans pour autant gagner correctement sa vie. Je l’invite à noter pendant un mois tout ce qu’il fait et le résultat de ses actions. Au bout d’un mois, il prend conscience qu’il a passé plus d’heures que ce qui était prévu sur ses devis ou/et qu’il passe plus de temps qu’il n’imaginait à faire autre chose que produire ou/et que ses actions commerciales n’ont pas l’effet escompté. En mettant le doigt sur ce qui ne va pas, on peut s’atteler à l’améliorer tout en mesurant ses progrès.

Exemples de ce qui peut être observé : nombre d’heures passées sur la production et la relation client par client, nombre de rendez-vous prospects et durée des rendez-vous, taux de conversion des prospects entrants, contactés et rencontrés, nombre d’heures facturées et nombre d’heures travaillées, nombre de posts sur les réseaux sociaux et résultats (réactions, partages, commentaires, conversion…), temps passé en réseaux et sur les réseaux sociaux…

Une fois la phase d’observation bien avancée, il est temps de passer à l’action en se fixant des objectifs. Je ne sais pas vous mais de mon côté, j’avance beaucoup mieux quand je sais où je veux aller.

Pour cela, je vous propose deux méthodes que je développerai une prochaine fois :

  • La méthode SMART à savoir se fixer des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels
  • La méthode OKR (Objective Key Results), plus ambitieuse et plus globale, idéale pour une équipe afin de tendre ensemble vers des objectifs communs.

Pour obtenir mes outils de suivi et d’objectifs et l’accompagnement qui va avec, contactez-moi.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire